+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 1 2
Affichage des résultats 21 à 39 sur 39

Discussion: C'est l'automne

  1. #21
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Pas moyen de retrouver la version de ces colchiques qu'on entendait "de mon temps "

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  2. #22
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Britten aussi, au moins deux fois



    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  3. #23
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 244
    Peut-être pas « exactement » dans le thème car le sujet principal n'est pas l'automne, même si celle-ci est citée dans le refrain, mais je trouve cette chanson tellement magnifique ...


  4. #24
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 244
    Les « plus contemporains » ne sont pas en reste pour avoir été inspirés par ce thème. Et d'aucuns connaissent peut-être déjà mon intérêt pour la musique dite « contemporaine » ... voici donc cinq oeuvres qui toutes sont inspirées par le thème de l'automne. Je les trouve toutes les cinq remarquables (surtout le Alwyn, le Petrassi et le Rochberg) ; pour sortir un peu des sentiers battus, aussi



    Denisov, Chant d'automne



    Alwyn, Autumn Legend



    Petrassi, Sestina d'autunno "Veni Creator Igor"



    Moravec, Autumn Song



    Rochberg, Slow Fires of Autumn


  5. #25
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Autre chanson ne faisant qu'évoquer l'automne. Moins bien que Ferrat, évidemment, mais pas sans charme !

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  6. #26
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 244
    Un coup de blues Leb ? mais non voyons, c'est un classique et il n'est ni mieux ni moins bien que Ferrat ... il est ce qu'il est et voilà tout, en tout cas ça fait toujours plaisir de rééentendre ces chansons qui nous renvoient à un temps disparu - mais pas totalement disparu, preuve en est

    Bon allez, pour te remonter le moral voici un autre texte d'un genre qui n'est guère pratiqué sur ce forum mais qui devrait booster ton moral et tutti quanti


  7. #27
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Non non pas coup de blues ! Merci !

    Ben... la chanson a du charme mais Barrière n'est tout de même pas Ferrat, hein...
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  8. 18/09/2020 19h49

  9. #28
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Ce n'est pas de la musique mais j'adore ce poème et "aujourd'hui c'est l'automne", comme chante Alain Barrière.


    Herbsttag

    Herr, es ist Zeit. Der Sommer war sehr groß.
    Leg deinen Schatten auf die Sonnenuhren,
    und auf den Fluren lass die Winde los.

    Befiehl den letzten Früchten, voll zu sein;
    gib ihnen noch zwei südlichere Tage,
    dränge sie zur Vollendung hin, und jage
    die letzte Süße in den schweren Wein.

    Wer jetzt kein Haus hat, baut sich keines mehr.
    Wer jetzt allein ist, wird es lange bleiben,
    wird wachen, lesen, lange Briefe schreiben
    und wird in den Alleen hin und her
    unruhig wandern, wenn die Blätter treiben.

    (Jour d'automne

    Seigneur, il est temps. L’été fut très grand.
    Etends ton ombre sur les cadrans solaires
    et libère les vents sur les plaines.

    Ordonne aux derniers fruits d’être pleins ;
    Accorde-leur encore deux jours méridionaux,
    Force-les à la plénitude et chasse
    Les dernières douceurs dans le vin lourd.

    Qui maintenant n’a pas de maison, ne s’en bâtira plus.
    Qui maintenant est seul, le restera longtemps,
    Veillera, lira, écrira de longues lettres
    Et dans les allées, de çà de là,
    Inquiet, se promènera quand les feuilles tomberont.)

    Rainer Maria Rilke
    Dernière modification par lebewohl ; 22/09/2020 à 08h38.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  10. #29
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Celui-ci n'est pas mal non plus

    Automne

    Dans le brouillard s’en vont un paysan cagneux
    Et son boeuf lentement dans le brouillard d’automne
    Qui cache les hameaux pauvres et vergogneux

    Et s’en allant là-bas le paysan chantonne
    Une chanson d’amour et d’infidélité
    Qui parle d’une bague et d’un coeur que l’on brise

    Oh! l’automne l’automne a fait mourir l’été
    Dans le brouillard s’en vont deux silhouettes grises

    Guillaume Apollinaire
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  11. #30
    Membre
    Date d'inscription
    juin 2011
    Messages
    1 988

    Chen Peixun (陳培勳) - Autumn Moon on a Calm Lake (平湖秋月)
    Lang Lang - Piano

  12. #31
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Trouvé dans le journal (je n'avais jamais entendu ni même entendu parler)

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  13. #32
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Piazzolla, les autres Quatre Saisons
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  14. #33
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Par pur tâtonnement, ce poème automnal de Respighi
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  15. #34
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Quelques Anglais
    Elgar, Quilter, Delius, Finzi







    Dernière modification par lebewohl ; 25/09/2020 à 19h19.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  16. #35
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Tchaikovski, suite
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  17. #36
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Prokofiev
    (Quoi? On me dit que la cantate Octobre ne parle pas du passage des saisons ? )

    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  18. #37
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Je ne crois pas que ce Mendelssohn ait été proposé (opus 9)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  19. #38
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    Ni ce charmant duo du même (opus 63)
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  20. #39
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 132
    C'est à peu près maintenant, l'été indien
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 1 2

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages