+ Répondre à la discussion
Page 5 sur 5 PremièrePremière ... 3 4 5
Affichage des résultats 81 à 89 sur 89

Discussion: Bibliothèque musicale : discussion générale, actualité et bavardages

  1. #81
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 308
    La seule la vraie. La grande n'est qu'une usurpatrice, non?
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

  2. #82
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 013
    Ben... c'est l'originale, la Britannia conquise par les Romains, d'où les Bretons ont migré en masse au VI° suite à la poussée féroce des Angles, saxons et Jutes. Mais ils ont gardé le nom de Britain, comme si les Francs avaient conservé le nom de Gaule au lieu de la rebaptiser Francie, puis France.
    Bref, là-bas, en GB, je me sens un peu chez moi, et j'ai remarqué que ce que les Britanniques ont de bien tient à ce qu'ils ont emprunté aux BrItons.

    Na d'abord...

  3. #83
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 549
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    PS: Savez-vous où se trouve Montagne-sur-Odet?
    Au vu du toponyme, on doit raisonnablement pouvoir inférer que ça se situait sur les berges de l’Odet (Oded) comme Ben ...
    Montagne-sur-Odet, c’est le nom ‘révolutionnaire’ de Kemper-Corentin (ne pas confondre avec Quemper-Guézennec, hein ...)
    Dernière modification par The Fierce Rabbit ; 22/04/2021 à 05h24.

  4. #84
    Membre
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 013
    Citation Envoyé par The Fierce Rabbit Voir le message
    Au vu du toponyme, on doit raisonnablement pouvoir inférer que ça se situait sur les berges de l’Odet (Oded) comme Ben ...
    Montagne-sur-Odet, c’est le nom ‘révolutionnaire’ de Kemper-Corentin (ne pas confondre avec Quemper-Guézennec, hein ...)

    Bravo! à propos de Quemper-Guezennec, ça ne fait pas si longtemps que j'ai appris que le deuxième terme ne signifie pas "plein d'arbres", mais vient de gwethennoc/ec, soit un dérive de gweth qui signifie fois et/ou bataille.

    On se serait donc battu sur ce confluent.
    Mais je n'ai aucune idée des chants de guerre qui auraient retenti à cette occasion! (non plus que de l'instrumentarium!)

  5. #85
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 329
    Re-bonjour à toutes et à tous

    Me revoici, venu vous présenter le troisième volet de notre « méga-package » consacré au XXe siècle ! Rien de spécial cette fois à préciser, si ce n'est peut-être l'apparition de deux nouveaux compositeurs en BM : d'une part - pour « faire écho » aux récents échanges tenus ici-même , Paul Ladmirault, un compositeur nantais qui fut membre avec Ropartz et Le Flem de l'Association des compositeurs bretons (et fervent militant breton), et d'autre part John Ireland qui lui est beaucoup plus connu.
    À part cela, la suite de notre longue série d'oeuvres de Hindemith, du Ibert, du Janacek, du Martinu, du Medtner ainsi que du Pfitzner avec notamment son imposant Palestrina, une oeuvre peut-être pas très fun mais dont la distribution, vous le verrez, est réellement exceptionnelle :
    • Hindemith : Sonate pour cor et piano
    • Hindemith : Sonate pour violon et piano n°1
    • Hindemith : Sonate pour violon et piano n°2
    • Hindemith : Sonate pour violon n°2
    • Hindemith : Sonate pour violon n°3
    • Hindemith : Symphonie pour fanfare de concert en si bémol majeur
    • Ibert : Concertino da camera, pour saxophone alto et 11 instruments
    • Ibert : Histoires, suite pour piano (extraits)
    • Ireland : Sonate pour violon et piano n°1
    • Janacek : Capriccio pour piano à la main gauche et ensemble à vents
    • Janacek : Élégie sur la mort de ma fille Olga
    • Ladmirault : Sonate pour violoncelle et piano
    • Martinu : Concerto pour piano et orchestre n°2
    • Medtner : Mélodies oubliées
    • Medtner : Sonate pour piano op. 22
    • Pfitzner : Palestrina
    • Pfitzner : Petite Symphonie op. 44
    Je vous en souhaite de bonnes écoutes

  6. #86
    Membre
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    6 549
    Citation Envoyé par JEFF Voir le message
    Mais je n'ai aucune idée ... de l'instrumentarium!
    Gageons sans grand risque d’erreur qu’il dut bien y avoir quelques puissants carnyx ...

  7. #87
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 329
    Re-bonjour à toutes et à tous

    Suite et fin de notre « méga-package » avec cette quatrième et dernière livraison consacrée au XXe siècle ; rien de spécial à signaler cette fois non plus si ce n'est peut-être la présence de plusieurs compositeurs mis à l'honneur : d'une part, un compositeur que je crois nous apprécions tous ici : Respighi, - et d'autre part - hasard de l'ordre alphabétique, trois compositeurs français : Poulenc, Roussel et Florent Schmitt.
    Pour le reste il y a aussi un peu de Prokofiev, de Wolf-Ferrari ainsi que deux compositeurs méconnus que j'espère vous trouverez plaisir à découvrir peut-ête ici (en rubrique « Divers ») : Günter Raphael et Winfried Zillig (qui est d'ailleurs aussi à la tête de deux opéras de Schreker récemment mis en ligne). Pour ces deux derniers, comme d'habitude en cette occasion, un lien vers leurs fiches Wikipédia a été ajouté.
    • Poulenc : Le Bal masqué
    • Poulenc : Les Mamelles de Tirésias
    • Poulenc : Sécheresses
    • Prokofiev : Le Fils prodigue, suite symphonique pour orchestre
    • Prokofiev : Symphonie n°4
    • Raphael : Symphonie n°5
    • Respighi : Adagio et variations pour violoncelle et orchestre
    • Respighi : Danses anciennes et airs pour luth
    • Respighi : La campana sommersa
    • Respighi : Toccata pour piano et orchestre
    • Roussel : Aeneas, ballet en un acte, pour choeur et orchestre
    • Roussel : Rustiques op. 5
    • Roussel : Sinfonietta pour cordes
    • Roussel : Suite pour orchestre op. 33
    • Roussel : Suite pour piano
    • Roussel : Trio pour piano et cordes
    • Schmitt : Antoine et Cléopâtre, suite n°2
    • Schmitt : Rhapsodie viennoise, pour orchestre
    • Schmitt : Sonate libre en 2 parties enchaînées, pour violon et piano
    • Schmitt : Symphonie n°2
    • Wolf-Ferrari : Quattro rispetti op. 11
    • Zillig : Concerto pour violon et orchestre
    Je vous en souhaite de bonnes écoutes

  8. #88
    Administrateur Avatar de Philippe
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Jemappes / Valencia
    Messages
    8 329
    Re-bonjour à toutes et à tous

    Me voici de retour, venu vous présenter cette fois un « package » intégralement consacré à Bach et plus particulièrement au(x) clavier(s) de Bach. Grâce à cet envoi vous trouverez ici :
    • une large sélection de concertos pour clavier(s), cordes et continuo dont il n'est pas utile de détailler ici la liste (vous les trouverez facilement en suivant le lien ci-dessus), - mais qui a la particularité de mélanger des interprétations au piano (Sebők, Demus et Badura-Skoda, Haskil et Anda, Richter et Vedernikov), et d'autres au clavecin (Růžičková, Beckensteiner, Veyron-Lacroix, Pischner et Ahlgrimm) ; une façon je l'espère intéressante de relancer la réflexion sur l'interprétation et peut-être un débat qui s'est déjà tenu sur ce forum au moment de ses grands jours ... ( ) ;

    • plusieurs versions des Variations Goldberg : 3 au piano par Tureck, Norton et ... Kempff !!! dont tout le monde ici sait - peut-être - que je suis un grand « fan » ; et, toujours dans le même esprit, 5 autres au clavecin par Ahlgrimm, Kirkpatrick, Marlowe, Silver et Picht-Axenfeld - un choix nettement « féminin » où je me permets d'épingler Ahlgrimm, de loin ma version préférée, je vous la recommande chaudement ;

    • enfin, - mais cette fois en section « Intégrales » (càd ici), deux intégrales du Clavier bien tempéré : l'une au clavecin par l'excellent Kirkpatrick, l'autre au piano par le non moins excellent Feinberg
    De belles heures d'écoute en perspective donc, c'est ce que je vous souhaite à toutes et à tous

  9. #89
    Modérateur Avatar de lebewohl
    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Paris
    Messages
    9 308
    Les Goldberg par Kempff sont une des meilleures versions au piano, je trouve (j'ai oublié comment il traitait les reprises et tout, mais bon...) ; quant à Feinberg pour le Clavier bien tempéré, c'est absolument fabuleux. Je crois que c'est encore mieux que Richter et (Edwin) Fischer.
    Il s'engendre beaucoup d'abus au monde ou, pour le dire plus hardiment, tous les abus du monde s'engendrent de ce qu'on nous apprend à craindre de faire profession de notre ignorance.

    Montaigne

+ Répondre à la discussion
Page 5 sur 5 PremièrePremière ... 3 4 5

Informations de la discussion

Utilisateur(s) sur cette discussion

Il y a actuellement 1 utilisateur(s) naviguant sur cette discussion. (0 utilisateur(s) et 1 invité(s))

     

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages